dimanche 6 septembre 2020

VEILLE DES VENDANGES 2020

C'est loin de Mattes, que je rédige ces lignes, mais tout imprégné de ce moment, et des multiples décisions a prendre dans ces temps troublés.

Pas que troublés d'ailleurs, temps de folies !! à chaque journal télévisé, chaque bulletin info, on me percole une fois encore la rengaine masques, corona, précautions, gestes barrière, et j'en passe. Hier, dans une déchetterie à l'air libre, où personne n'était à 20 m, je me suis fait houspiller pour ne pas porter de masque !

Qu'il ait fallu prendre des précautions quand les morts se chiffraient en centaines chaque jour, . Mais aujourd'hui, les journalistes et le gouvernement vous feraient mouiller la culotte à propos d'une deuxième vague, de la rentrée, etc alors que le nombre de morts hier à Paris fut de 1 seul !!! pendant ce temps, combien de morts d'AVC, de cancéreux, sans compter ce pauvre malheureux qui voulait mourir en direct sur facebook !! En France, chaque jour, 2000 décès, dont 40 suicides !! en parle t'on ? fait on qq chose ? agit on ?

La folie s'empare des esprits les plus raisonnables !! du test, du test, des masques, des masques !! la panique, qui malheureusement coûte elle très cher !!! le pays a subi un coup d'arrêt en mars mai, mais maintenant, le redémarrage semble encore laborieux. Je n'en veux pour preuve que les écoles, qui depuis 30 ans, ont toujours eu des rentrées troublées : professeurs égarés, absents, classes fermées, bref psychodrame annuel, alors que le vrai problème n'est pas là, mais que font ils à l'école ! cette année, c'était l'âge des masques, la cantine, l'espace à la cantine, l'heure des repas !! du délire !!

Dans 20 ans, nous aurons probablement oublié cette époque troublée, où Paris fut vidé, comme pendant l'exode ! mais cela n'empêche pas de voir les faits et la réalité, à savoir que probablement parce quelques chinois aiment la chauve souris et le pangolin comme nous les grives, que le monde est réduit a cause de voyages permanents et fréquents, que nous n'étions pas préparés malgré les alertes à ce genre d'épidémies, tout s'est arrêté et brutalement. 

Bref, une situation d'urgence, qui peut justifier un certain égarement. Les masques, d'ailleurs, n'étaient plus là, ni les appareils respiratoires. mais aujourd'hui, 6 septembre 2020, y a t'il vraiment des explications sérieuses sur l'apparition de la maladie, sur son mode de transmission, sur la nature du virus, et son comportement. le contact, la peau ? pourquoi les femmes sont moins touchées ? pourquoi les jeunes sont peu frappés ? bref malgré sans doute 100.000 scientifiques, rien n'est encore clair. et encore les scientifiques - esprit supposé raisonnable - se disputent entre eux !! plasma ou pas, etc. 

Bref, tout n'est que folie, alors qu'il conviendrait de préparer la prochaine épidémie, et de savoir qui fait quoi et ou ! et surtout rationnellement. Car à l'échelle des nations, on a vu se faire des choses contraires. plus la nation était fédérale (USA, Belgique), plus ce fut la merde dans la facon de faire. sans compter d'autres phénomènes évidents, comme le cap d'Agde, ou les EPHAD.

Que restera t'il de ce grand traumatisme ? les français ne sont plus partis à l'étranger, ont moins dépensé (mais cela ne fait que 1.500 € par français à ce jour), ont bu des BIB et moins de champagne, les resto sont moins fréquentés, etc. Mais de combien s'est endetté l'Etat français ?  je n'ai rien lu de précis la dessus, pas un décompte, mais je chiffre cela à 400 milliards environ, c'est à dire le même montant que Sarkozy avait engagé alors que Fillon parlait de France en faillite. Jadis, au moins, je veux dire jusqu'a Pompidou, les présidents ne faisaient pas de chèque sans provision !

Il y a de quoi être inquiet pour l'avenir. Surtout que s'est manifesté un nouvel état d'esprit, c'est à dire la soumission à un conformisme, à une pensée dominante - malheureusement pas toujours exacte et logique - on a vu des décisions de préfets retoquées par le tribunal administratif local ! bref aucune hauteur de vues, et d'indépendance. j'ai été fusillé du regard bien des fois pour ne pas porter de masques ,  alors que je suis classé personne à risques ! donc folies par inconscience ou par conformisme, ce sera le mal de demain. on le voit partout, dans les slogans débités à la pelle, transition energétique, transition écologique, relocalisations, achetez français etc etc sans oublier les vieux 5 légumes par jour, et d'autres . Le champ du citoyen libre s'est rétréci, partout, et il va falloir lutter.

 

j'en vois un exemple précis dans l'informatisation de l'administration fiscale, qui arrive à des résutlats nébuleux, dont je défie un esprit normalement constitué de s'en tirer. Un mien frère a apparemment vu son permis de conduire suspendu, pour avoir eu une maladie lui interdisant la conduite. Mais la suppression n'a pas de base légale, et le refaire valider fut une procédure internet à défier le bon sens. Moi même cherche depuis trois ans à récupérer une carte grise pour un véhicule, mais meme le médiateur a renoncé, et le tribunal de Monpellier ne répond pas, pour changement d'organisation. Que faire ? 

Pour l'instant, je suis en train de me battre contre une absurdité, à savoir l'exonération des charges patronales, si le chiffre d'affaires a baissé d'au moins 80 %. Il eut été plus simple de faire une exonération variable 




dépendant de la perte de CA; type pas de pertes, pas d'exonération, et une gradation. Là, c'est imbuvable, surtout que les périodes de calcul sont changeantes ! Mon dieu !! Jupiter rend fous ceux qu'il veut perdre.

La vigne aussi n'a pas manqué de souffrir. Pluies d'hiver certes, mais depuis le 13 juin, pas de pluies. des chaleurs toutefois moins fortes que dans d'autres régions. Le gel parfois, le mildiou souvent. mais a mi aout, la vigne paraissait normale. sans excès, Les blancs sont commencés, donnant une indication.  vient maintenant le temps des choses sérieuses, pour un bon mois. 








Aucun commentaire:

Publier un commentaire