jeudi 22 octobre 2020

ETRANGETES ET BARBARIES - ou sont les neiges d'antan ?

En ce 22 octobre, mes pensées dépassent la seule viticulture, la seule France, le Monde. Oui, les pensées m'envahissent, sans que je  puisse les trier, ou agir efficacement. Elles sont trop fortes, trop lourdes, trop différentes, trop opposées.. C'est hélas vrai depuis le début de cette année, très étrange dans son déroulement, et bien trop lourde pour mes vieilles épaules fatiguées, bien que..

A 68 ans, sans avoir tout connu - et je pense que la vie de mes parents, grands parents fut beaucoup plus dure, avec deux guerres, des vies souvent brisées - je me souviens néanmoins de périodes spéciales, que je jugeais dures en les traversant, à des degrés divers. La Guerre d'Algérie, avec son cortège d'attentats, de meurtres, d'inconnues, a incontestablement marqué l'enfant que je fus. Le grand saut dans le vide de 1981 fut long, sans grand espoir, prévu, et fermé comme il s'était ouvert : dans le déni sinon le mensonge. J'ai compris que l'ambition d'un homme pour le Pouvoir pouvait faire reculer un Pays de vingt ans. Mais la vie d'alors paraît aujourd'hui si douce. Sur le fond, nous savions que ce n'était que temporaire, que le monde au dehors marchait, que la France survivrait.

Désormais, tout a basculé a cause d'un virus qui a fait dérailler le train. Déjà, depuis dix ans, le monde paraissait inquiétant : Turquie aboyant, Syrie martyrisée, Afrique glissant, Chine se renforçant, USA n'ayant pas encore compris, et Grande Bretagne sautant dans le vide devant le plombier polonais. Pis encore, les élites se dissolvaient, perdant le Nord et le Sud, les peuples se querellaient, et les veaux d'Or se multipliaient, rendant les yeux plus aveugles...de Beyoncé à    ???

Que dire alors alors de la France, des français, du peuple français ? rien que cette semaine, voilà ce qu'on a vu, entendu,  vécu, sinon analysé et corrigé :

- qu'une ancienne journaliste du Canard Enchaîné devenait controleuse des prisons ! Pourquoi pas.

- que le conseil constitutionnel en 1995 aurait dû déclarer Chirac non élu, et Balladur voir ses comptes rejetés, et payer 7 millions au fisc pour dépassement des dépenses de campagne. Ne parlons pas des valises d'argent liquide déposées, et ne nous interrogeons pas sur l'origine des fonds.

- qu'un adjoint a la mairie de Paris a démissionné, mais cette fois pour harcèlement hétérosexuel

- qu'un autre ancien président de la République se voit inculpé pour ses comptes de la campagne de 2007, en attendant celle de 2012, 

- qu'un professeur standard dans une ville standard se faisait décapiter en moins de 5 mn par un gamin étranger  de 18 ans, venu de 100 km, ceci au nom de Dieu, que ni lui ni moi n'avons jamais vu. 

- que le Pape. 

J'objecterai avec raison que Dieu là dedans n'est pas intervenu, à la vérité, mais seulement un Prophète. qui semble d'ailleurs avoir donné lieu à des interprétations différentes au fil de l'Histoire. On peut meme voir les descendants se regarder entre eux comme des ennemis. Pour ma part, je ne considère ni les protestants ni les orthodoxes comme des ennemis, en tout cas, même si parfois des propos ici ou là me font sourire. Les chrétiens ont massacré beaucoup (tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens !), et les autres aussi, n'oublions pas les récentes guerres dans les balkans. Chose hier qui a bouclé cette presque semaine : voir sur une chaîne tv comment un jeune plombier marseillais entendait se faire 10 nanas en dix jours (ou nuits), en s'offrant un voyage à 3.000 € vers le Mexique.. Une tournée des putes à Paris aurait été plus courte, plus sûre, et plus simple. C'est dire si les esprits sont déboussolés : une chaîne TV, pourtant économe de ses sous, un jeune égaré !

Si je prends tous ces faits, et cherche mon chemin, tel le Petit Poucet, désormais abandonné, égaré dans la forêt profonde, que j'y ajoute d'autres choses évacuées sous le tapis, il apparaît que la Pensée, la Raison sont complétement absentes de notre vie. Sans compter que l'Irrationnel apporté par ce virus renverse le vieux monde du tout au tout ! donc il faudrait penser et réfléchir encore plus.

Plus que jamais, la volonté et la lucidité doivent prendre le pas. Quand un tchéchène succède à des Merah de Toulouse, plus d'autres égarés sur dix ans, la situation devient grave, et le bras doit réagir. et efficacement frapper, et pour l'exemple. Moi, esprit patient, je pense depuis longtemps qu'il vaut mieux s'occuper d'Evreux que du Mali. Ensuite, il faut que la Loi soit identique pour tous, c'est à dire que la polygamie notamment, ou la délinquance soient sévèrement punies, ne serait qu'au travers des allocations en tous genres. bref, mettre fin au laxisme qui ronge, aux yeux qui se ferment. J'attends aussi que les féministes criardes demandent l'égalité Hommes Femmes, et notamment qu'une femme ne soit pas vêtue comme un sac sous le prétexte que c'est la volonté de Dieu, ou alors que les Hommes en fassent autant. J'attends aussi qu'on ne fasse pas des courbettes insensées à des Etats qui nous envoient leurs missionnaires haineux. Bref, si la France veut être la France, elle se doit d'être droite - pas de droite -,  forte, et claire.

Au niveau individuel, rien ne serait pire que de se laisser emporter par la Pensée (mot inapproprié) Dominante. Je l'ai toujours pensé. Enfant, j'étais parfois étonné des propos des adultes, comme manquant de bon sens, donc se trompant sur les réalités.. Aujourd'hui, vieux, je suis encore plus étonné des propos de certains jeunes. Comme si le Monde ne s'était pas amélioré, pire même...Subir le couvre feu me fait aucun effet, car pendant sept années de pension, nous fûmes mis  au lit a 20H30. Oui, ce lavage des cerveaux dans tous les domaines : vins sans sulfites, vins nature, vins sans ...., séries policières, netflix, la frénésie des voyages sans rien voir, le footing,  5 fruits et légumes par jour, faire du vélo, le vegan, le soja, les fibres, le local, les jambes nues à l'école, seins apparents, suivis du harcèlement sexuel,  et bien sûr tuer au nom d'Allah, tout cela aurait bien étonné ma grand mère, sauf peut être le masque, car elle voulait toujours me voir porter un cache nez l'hiver ! Mais où sont les neiges d'Antan ?

Dans cet ébranlement des esprits, ce bombardement permanent, dans lequel il faut en permanence choisir et décider, sinon pour sa survie, et peut être son futur, tout se mêle. Comment décider de plantations sans la moindre visibilité ? au doigt mouillé ? alors que tout ne produira que dans 5 ans...comment décider d'embaucher, quand on ne sait pas comment sera Noel ? puis le printemps , puis..comment envisager la commercialisation de la récolte, quand on ne sait rien ? ni du volume français, ni des tendances ? jamais je n'avais connu un brouillard aussi complet...aussi épais..



Aucun commentaire:

Publier un commentaire