lundi 12 avril 2021

8 AVRIL 2021 /GEL

La TV exploite actuellement, sur toutes les chaînes, françaises et autres, le filon policier. J'avoue que je ne regarde aucune série ! la serie vigneronne me suffit.

Nous en avions terminé, la comptable et moi, la comptabilité 2020. Certes, ca marquait une amélioration par rapport à 2019, horrible. Les ventes avaient alors atteint un minimum, la production aussi. Mais 2020, malgré la crise, le COVID, et un rappel MSA marquait une nette amélioration. Presque inattendue.

Ce mercredi soir, j'étais presque serein, je travaillais sur le compte d'exploitation, voir ce qu'il fallait faire pour l'améliorer, et je jugeais le retour à  rentabilité accessible sans trop d'effort. Certes, il en faut toujours.

Les jours précédents, étonné par le froid, j'avais consulté les prévisions météo, et vu depuis dimanche qu'en effet le val de loire, l'alsace risquaient d'être touchés.

Le 7 au soir, je dormis mal. Un pressentiment ? à 9H, le 8, un whatsapp du domaine, indiquant que le domaine était gelé, et que je serais rappelé en fin de matinée.

Entre 9H et midi, sous un calme apparent, et même voulu, je fus extrêmement nerveux, envisageant toutes les hypothèses. Bien sûr l'information manquait, aucun journal, aucune radio, et même internet...j'avais déjà noté qu'en ces circonstances, l'information urgente arrivait mal, ou pas du tout. Ce fut encore une fois vérifié. Il fallait aller a la pêche. La Bourgogne fut la plus rapide..

Certainement la matinée la plus longue de ma vie, même si j'ai souvent traversé des circonstances difficiles.. Dans ces moments là, le temps s'étire, dure, pèse, s'étale, comme s'il voulait donner le poids maximum.

A midi, c'etait clair. 5 ha bien gelés, une dizaine de plus touchés. Disons 500 hl, 100.000 €; pas assuré, et ça, je l'avais décidé, car l'assurance est bien chère, 13.000 €, pour des remboursements ridicules où il faut se battre...

Certes, ca ne rend pas les choses faciles en cette période, et la vie plus facile pour un ou deux ans. Mais fort de la conviction très profonde qu'à peu de choses près, 2020 eut été rentable, pourquoi ne pas affronter 2021 et ses difficultés inévitables.

Bien sûr, le soir, à la TV, je découvris cette France qui avait gélé, pas seulement la viticulture, mais les fruitiers, les betteraves, et même paraît il, les figuiers. Peu à peu, dans l'aprem, j'avais appris qu'il avait gelé aussi dans le Var, sauf à St Tropez, presque ile épargnée. Peut être aussi à Fitou, mais que le gel avait été général dans le val de loire, bordeaux, vallée du rhone, languedoc.

dans mon orage intérieur, le matin, je regardais les prévisions météo encore disponibles. Mattes était marqué à +4°C.


que s'est il donc passé ? eh bien, comme dans bcp d'endroits du coin, le vent a tourné, vers les 5 H, passant du marin au nord, et donc devenant plus froid.

Sic transit vinum urbis !! un coup de vent, un pet du ciel ! décidément notre monde devient vraiment dangereux.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire